Skip to content

Vote utile ? Vraiment ? #FH2012 #MLP2017 #placeaupeuple

28 mars 2012

Bon. Je sais que je ne vais pas me faire beaucoup d’ami-e-s en écrivant ceci mais vu que j’ai déjà une belle réputation de sectaire 😉 je vous livre ma réflexion. Qui sait ? Peut-être que certains d’entre vous trouveront les arguments pertinents et décideront de les reprendre à leur compte… D’autres me diront dans les commentaires pourquoi j’ai tort, ou comment au contraire argumenter encore plus finement. J’aime vos commentaires :-p)

.

Je sais que je ne suis pas la seule mais je théorise moi aussi que Hollande 2012 => Le Pen 2017. Et je le dis depuis bien longtemps autour de moi à qui je pense capable de l’entendre… Je ne suis pas voyante, je ne prédis pas l’avenir, j’ai simplement une analyse matérialiste de l’histoire c’est-à-dire du passé, qui nous permet de connaître que certaines causes produisent toujours les mêmes effets.

1) Actuellement la tendance «austéritaire» de l’UE (Commission + Conseil) vise, après avoir organisé la faillite des États par une politique monétaire anti-inflationniste suicidaire, à imposer des coupes sociales et budgétaires sans précédent*. Si l’on réfléchit en termes de lutte des classes, ceci montre la victoire totale de la classe dominante sous une forme bien pire que ce que les media chiens de garde du système sous-entendent quand ils prononcent l’expression «dictature du prolétariat»*. Les conséquences en seront et en sont déjà une paupérisation galopante des classes moyennes, une augmentation du travail précaire, de la crise du logement, des trafics et de la délinquance en général sous un régime de vache maigre des services publics et de laisser-faire total en matière d’écologie. Réjouissant n’est-ce pas ?

Dans cette situation, deux phénomènes se conjuguent en Europe.

2) Les partis fascistes progressent, et leurs idées se retrouvent même au pouvoir, sous couvert de droite «traditionnelle» comme en Hongrie. En France, également, l’UMP légitime ces idées qui progressent bien sûr sur la dénonciation de boucs émissaires prétendûment responsables des problèmes sociaux. Il est selon moi impossible de dire que dans quelque pays d’Europe que ce soit, existe une garantie contre l’arrivée au pouvoir de mouvements ou de dirigeants fascistes.

3) Les partis sociaux-démocrates ont partout où ils sont au pouvoir accepté les mesures d’austérité – d’ailleurs le PS français a laissé par son abstention la voie ouverte à la ratification – voire les ont devancées.

Donc l’analyse de l’histoire me pousse à penser que si Hollande est élu, il fera la même politique que Papandréou, Zapatero, Schröder ou Tony Blair (situation n°3) et nous arrivons dans la situation n°1. Qu’à l’issue d’un mandat de 5 ans le PS aura totalement laminé toute la gauche et toute sa crédibilité parmi l’électorat salarié et nous voici dans la situation n°2.

Donc il nous faut sortir de tout ça à la fois ! Ceux qui disent «chaque chose en son temps», qui pensent qu’il faut un «sas de décompression» entre la droite de Sarkozy et la mise en place d’une vraie politique de gauche, ceux-là croient que l’histoire avance par paliers doux alors qu’aujourd’hui nous sommes dans la saison des tempêtes !* Croire qu’avoir Hollande c’est toujours mieux que Sarkozy, c’est ne pas comprendre que l’on ne peut pas perdre encore cinq ans.

Voilà pourquoi le Front de Gauche propose à la fois un programme d’une très grand ambition et une méthode pour mener à bien des projets qui ne s’arrêtent pas aux élections : ça s’appelle la révolution citoyenne… et les citoyens adhèrent ! Les meetings de Jean-Luc Mélenchon bien sûr, mais aussi toutes les réunions d’Assemblées citoyennes partout en France voient un afflux de personnes qui voudraient croire que les choses peuvent enfin changer, qu’ils peuvent répondre à l’appel «Prenez le pouvoir». Notre présentation du futur processus constituant trouve notamment un très grand écho chez un grand nombre de personnes.

Cette dynamique est tout simplement énorme, seules les personnes de très mauvaise foi peuvent nier que partout on entend des gens parler de Mélenchon, du Front de Gauche et du contenu du programme l’Humain d’abord. Hollande se retrouve obligé de faire une pirouette de côté avec son truc des 75%* et même Sarkozy se met à raconter des fables sur les fessées qu’ils pourrait décider de mettre aux vilains exilés fiscaux. Notre programme et notre candidat sont écoutés. Mêmes les sondages le disent ! Même si tout le monde sait à quel point ils sont bidon – personne ne croit que les pourcentages qu’ils donnent ont quoi que ce soit à voir avec ce qui arrivera en réalité –, mais les progressions des uns et des autres montrent qu’au minimum le curseur se déplace assez fortement au sein de la gauche.

Aujourd’hui la vraie question n’est pas une éventuelle élimination de la gauche du second tour, la pro-fasciste boudeuse n’est plus aujourd’hui une menace et en grande partie grâce à notre campagne contre ses idées. La vraie question c’est de savoir lequel des deux à gauche sera au second tour. Au fond de vous, vous savez que ce que je dis n’est pas délirant. Votez Jean-Luc Mélenchon, votez Front de Gauche aux Législatives. La révolution citoyenne commence maintenant.

* sans parler des prix qui augmentent car alors même que c’était leur objectif, les politiques monétaire et budgétaire ultra-libérales n’ont réussi qu’à raviver l’inflation

* un vrai gros mot quand il sort de la bouche de personnes n’ayant pas lu Marx, qui ne retiennent que le mot de dictature sans comprendre ce qu’est le prolétariat

* même que le capitaine de pédalo va bientôt se retrouver en short, dixit le Canard de ce matin…

* je ne reviendrai d’ailleurs pas sur le ridicule dans lequel a plongé le PS une précipitation et impréparation totales !

Publicités
18 commentaires leave one →
  1. Jean Montigny permalink
    28 mars 2012 23 h 21 min

    je suis d’accord, j’avais écrit ce petit mot à mes amis socialiste qui me parlaient du vote utile.

    Pour en finir avec le vote utile d’où qu’il vienne.

    Tout d’abord les convictions politiques ne sont pas utiles elles sont essentielles. Voter utilement équivaux à acheter un objet, une chose, un machin, un truc utile quoi.

    Ne réduisez pas votre voix élective à un machin à un truc, elle vaut le prix de tous ceux qui se sont battus pour que vous la possédiez. En principe votre voix vaut toute les autres, hors toutes les autres ne sont pas utiles mais nécessaires à la vie démocratique.

    On peut ajouter beaucoup d’adjectifs à « je vote » le plus inutile est utile, le plus inapproprié, le plus infantile, le plus inadéquate, le plus « non-sens », le plus iconoclaste, le plus sommaire, le plus simpliste, le plus idiot, le plus facile …. Etait Est et Sera utile.

    Nous votons, vous votez, je vote par conviction, parce que je sais ce qu’engage le fait de déléguer le pouvoir que me donne la démocratie à quelqu’un qui va me représenter.

    Nous votons, vous votez, je vote parce que j’ai un idéal pour mon pays, pour la vie que je partage mes compatriotes, parce que je pense à mes enfants, mes petits-enfants.

    Nous votons, vous votez, je vote pour un programme que je choisis en pesant, en mesurant, en étudiant, les idées, les concepts, les conséquences.

    Nous votons, vous votez, je vote sans les calculs de sondeurs payés par ceux qui détiennent la richesse de mon pays.

    Nous votons, vous votez, je vote en me démarquant des « biens pensants » dont la peur et le moteur de leur campagne politique.

    Nous votons, vous votez, je vote sans aucune peur des conséquences de mon choix puisque ma conviction est intelligible, intelligente et porte en elle, puisqu’elle est conviction, aucun regret possible.

    Et pour en finir

    Nous votons, vous votez, je vote parce que je suis un homme debout et que personne me dictera un choix quelques soit les mots qu’il utilisera.

    Jean Montigny

  2. 28 mars 2012 23 h 53 min

    Pour te « contrarier » je peux t’informer que je développe tout ça depuis la campagne 2007 et c’est pourquoi déjà je me refusais à voter Royal et que j’ai voté Bayrou, tant qu’à avoir du centre autant en avoir l’original moins dangereux qu’un PS etc.. J’avais moi-même quitté le PS en déc 2005. J’étais totalement hors mode à l’époque et on m’a insulté et les « vrais » modem n’ont pas compris ma démarche qu’ils ont cru « vraie ».

    Donc depuis j’ai fait des tas de billets sur l’histoire du fascisme, sur l’économie, etc… j’ai annoncé que je m’abstiendrai si Hollande … dès les primaires, ce qui m’a valu une volée de bois vert de « nos » compagnons actuels, s’il ont évolué tant mieux. Mais tout ce travail m’a permis d’avancer moi-même et mon blog a gagné en notoriété pas parmi les « gauches » (qui m’ont toujours snobé) mais sur le web et après tout je fais pas du blog pour les copains mais pour les gens qui cherchent. Et j’avoue que j’y ai assez bien réussi. (très bon placement mondial pour un blog).

    donc tes écrits ne vont « que » dans mon sens

  3. 29 mars 2012 6 h 51 min

    C’est clair, il n’y a qu’un vote utile, c’est Front de Gauche, quatre fois de suite. Pour moi, c’est perfectible, mais c’est déjà un très bon début, et en cinq ans on peut affiner.

    Le voter Hollande, c’est simplement un vote Sarkozy honteux, qui ne s’assume pas, qui n’ose pas se dire de droite alors qu’il l’est entièrement. Il y a une douzaine de jours est arrivé sur le blog de Gauche de Combat un commando de « hollandais » blogueurs, vengeurs et pour certains ouvertement insultants. Ont-ils donc peur ? C’est probable. Et pour eux, la gauche, c’est eux. Raté.
    http://bab007-babelouest.blogspot.fr/2012/03/il-ny-quun-vote-socialiste-il-est-porte.html

  4. 29 mars 2012 8 h 45 min

    Je le crois aussi…sincèrement. Des similitudes fortes avec la crise de 29, crise de surproduction et explosion des dettes, l’effondrement des droites qui suit, aux USA d’abord, le retour des gauches sociales libérales, puis le fascisme partout en Europe. Espérons que l’histoire ne se répète qu’en partie.

  5. 29 mars 2012 9 h 00 min

    Une réunion du PS. Environ cinquante personnes.

    Ma voisine me dit que dans l’établissement public (chais plus combien de milliers de salariés) où elle travaille et rencontre beaucoup de ses collègues par ses fonctions, elle est la seule de ses connaissances à voter Hollande ! « Ils votent presque tous Mélenchon hormis quelques égarés qui votent Le Pen ». Et puis « la CGT et la FSU tractent carrément pour Mélenchon à l’intérieur de l’établissement ».

    Le député socialiste de service est content parce que ces derniers jours une « belle rencontre » publique a réuni 400 personnes ! En réponse mes voisins chuchotent entre eux « Bastille » et « dix mille tous les soirs »… Le député veut encore y croire. « Vous savez, les sondages, faut trop y accorder d’importance… » Hallucinant ! On a l’impression à l’entendre que les sondages donnent 25% à Mélenchon et 15% à Hollande…

    Il n’y a guère que des encartés à cette réunion. Les trois chefs présents essaient de susciter de l’enthousiasme. Mais la piétaille du PS pense que, de toutes les façons, Mélenchon passe devant Hollande. Et l’ambiance fait que j’ai l’impression d’assister à une cérémonie funèbre !

    • 29 mars 2012 10 h 02 min

      partageux je peux communiquer ça à certains de mon carnet d’adresse ?

  6. lino83 permalink
    29 mars 2012 11 h 15 min

    Belle et pertinente analyse, j’ai la même vision sauf que si je voyais une défaite cuisante de la gauche en 2017 je ne pensais pas à l’avènement du F HAINE
    Tout à fait d’accord, la solution le vote utile c’est Mélenchon

  7. 29 mars 2012 12 h 43 min

    Etant un indécrotable optimiste pessimiste, j’émets un bémol…surtout pour apporter la contradiction 😉
    Si par malheur, Mélenchon ne représente pas la gauche au 2d tour, il faut que le Front de gauche garde son indépendance par rapport au PS. Donc pas de membre du FDG dans un gouvernement socialiste.
    Dans cette hypothèse pessimiste, l’indépendance du FDG est la condition indispensable pour battre MLP en 2017.

  8. Anon permalink
    29 mars 2012 13 h 58 min

    Voter UMPS est un vote d’immobilisme. Voter pour les autres ne sert à rien puisqu’ils ne seront pas élus.

    Le vote utile c’est le vote blanc ! http://vote-utile.fr/

  9. 29 mars 2012 17 h 36 min

    Anon, au premier tour, ou au second ?

  10. Anon permalink
    29 mars 2012 18 h 33 min

    @babelouest: Aux deux tours.

  11. 31 mars 2012 16 h 17 min

    @babelouest: C’est l’élection de Jean-Luc Mélenchon votre scénario ? Ça me semble peu probable.

    Personnellement je n’ai pas confiance en lui. Il est coincé dans de faux clivages (gauche/droite par exemple), l’Assemblée Constituante qu’il propose est élue et non tirée au sort donc il y a peu de chances que le résultat soit une vraie rupture avec la 5e République, etc.

  12. 31 mars 2012 16 h 20 min

    Anon, votre scénario, par élimination, est donc la réélection de Sarkozy ? Pas malin….

  13. 31 mars 2012 17 h 00 min

    @babelouest: Mon scénario est la mise en place d’une vraie démocratie via une Assemblée Constituante tirée au sort, et puisqu’aucun candidat n’en propose une je voterai blanc. Je ne suis aucunement responsable des votes de mes concitoyens qui continuent à maintenir en place un système oligarchique.

  14. plop permalink
    4 avril 2012 12 h 32 min

    Plutôt d’accord avec l’analyse. 2 remarques toutefois:

    – il n’est pas illégitime de considérer qu’avec le PS, ça sera moins pire qu’avec l’UMP et donc de voter pour lui en cas de duel UMP-PS au deuxième tour.

    – Le problème n’existe pas que dans le vote utile mais aussi, voire surtout dans le comportement du FDG et spécialement de sa composante PCF en cas de victoire du PS. Parce que le PS au pouvoir avec un opposition de gauche forte c’est une chose, mais le PS au pouvoir avec comme seule opposition au libéralisme le FN, c’est autre chose.

    • 4 avril 2012 14 h 44 min

      @ plop
      Le PS ? En l’occurrence c’est Hollande, un homme qui délibérément s’est voué aux sirènes du libéralisme le plus dur à Londres. A rejeter.

      Compte tenu de la très forte composante nouvelle de citoyens non encore impliqués en politique, je pense que le PCF n’aura un impact que très marginal, bien plus que ce qu’il ne l’escomptait certainement, sur la suite des évènements. Nous assistons à une nouvelle donne, et c’est celle-là qu’il faut favoriser. Dès le premier tour. Tout le monde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :