Skip to content

Non à l’intox : le 7 juin, chaque voix comptera

25 mai 2009

Union européenneDans le cadre des élections européennes, je suis inscrite à la liste de diffusion Européennes News. Je vous retranscris ci-dessous le dernier message, auquel je souscris totalement !

Depuis quelques jours, le bruit court qu’il ne servirait à rien de voter pour des listes données à moins de 10% dans les sondages car elles ne pourraient pas avoir d’élus.

Ces propos erronés, relayés par la première secrétaire du Parti Socialiste, Martine Aubry, n’ont d’autre fonction que d’enfoncer le clou d’un vote présumé utile.

C’est bien sûr une contre vérité : les listes qui seront écartées de la répartition des élus sont celles qui feront moins de 5%. Avec un score, même légèrement supérieur, il est tout à fait possible d’avoir des élus. Ainsi, Francis Wurtz, président du groupe GUE au Parlement européen qui aura par exemple réussi à bloquer la directive Bolkestein et la directive portuaire, a été élu député en 2004 avec un score de 6% en Ile-de-France.

Alors ne laissez pas se propager l’intox : le 7 juin, élection proportionnelle à un seul tour : chaque voix comptera pour faire élire dans toute les circonscriptions, un maximum de députés de Front de gauche !

Depuis quelques jours, le bruit court qu'il ne servirait à rien de voter
pour des listes données à moins de 10% dans les sondages car elles ne
pourraient pas avoir d'élus.

Ces propos erronés, relayés par la première secrétaire du Parti
Socialiste, Martine Aubry, n'ont d'autre fonction que d'enfoncer le clou
d'un vote présumé utile.

C'est bien sûr une contre vérité : les listes qui seront écartées de la
répartition des élus sont celles qui feront moins de 5%. Avec un score,
même légèrement supérieur, il est tout à fait possible d'avoir des élus.
Ainsi, Francis Wurtz, président du groupe GUE au Parlement européen qui
aura par exemple réussit à bloquer la directive Bolkestein et la
directive portuaire, a été élu député en 2004 avec un score de 6% en Ile
de France.

Alors ne laissez pas se propager l'intox : le 7 juin, élection
proportionnelle à un seul tour : chaque voix comptera pour faire élire Depuis quelques jours, le bruit court qu'il ne servirait à rien de voter
pour des listes données à moins de 10% dans les sondages car elles ne
pourraient pas avoir d'élus.

Ces propos erronés, relayés par la première secrétaire du Parti
Socialiste, Martine Aubry, n'ont d'autre fonction que d'enfoncer le clou
d'un vote présumé utile.

C'est bien sûr une contre vérité : les listes qui seront écartées de la
répartition des élus sont celles qui feront moins de 5%. Avec un score,
même légèrement supérieur, il est tout à fait possible d'avoir des élus.
Ainsi, Francis Wurtz, président du groupe GUE au Parlement européen qui
aura par exemple réussit à bloquer la directive Bolkestein et la
directive portuaire, a été élu député en 2004 avec un score de 6% en Ile
de France.

Alors ne laissez pas se propager l'intox : le 7 juin, élection
proportionnelle à un seul tour : chaque voix comptera pour faire élire
dans toute les circonscriptions, un maximum de députés de Front de gauche !

dans toute les circonscriptions, un maximum de députés de Front de gauche !
Publicités
6 commentaires leave one →
  1. 25 mai 2009 20 h 44 min

    Décidément pou l’UMPS, tous les moyens sont bons pour dominer les autres !

    • 25 mai 2009 23 h 38 min

      Je dois dire que je n’aime pas trop cette appellation, elle me rappelle trop le FN… Mais tu as malheureusement raison sur le fond !

  2. 25 mai 2009 21 h 34 min

    Votez, et faites voter. Parce qu’il ne faut pas compter sur les médias pour parler de nous…

  3. 27 mai 2009 11 h 02 min

    UMPS: mot prononcé par des connards , voilà je le dit.

  4. 27 mai 2009 11 h 14 min

    Oui, et pourtant…

    la proportionnelle a la plus forte moyenne avantage les listes qui font un gros score par rapport aux listes qui, même en dépassant les 5%, font un petit score.

    La conséquence de ceci est simple : la dispersion des voix à gauche favorisera mécaniquement l’UMP – ce qui est un argument non négligeable en faveur du PS, qui sera à gauche la plus grosse liste.

    Il est compréhensible que la notion du vote utile énerve, mais il faut moins s’en prendre à ceux qui utilisent cet argument qu’au mode de scrutin qui en fait une réalité incontournable : un électeur qui vote pour une petite liste compte moins que s’il vote pour une grosse, voire même son vote ne compte au final pour rien.

    Chacun en fait ce qu’il veut, mais on a l’air moins con à le savoir…

    il y a par ailleurs bien d’autre raison de voter PS pour un homme ou une femme de gauche :

    http://sarkononmerci.fr/files/socialiste-et-europeen.html

    (n’en déplaise à pas perdus qui fait mine d’ignorer combien la rhétorique ‘UMPS’ fait du mal à la gauche toute entière)

    • 27 mai 2009 11 h 19 min

      En 2004 il y avait 14 élus à répartir sur l’IDF (contre 13 cette année), et la liste PCF avait pourtant obtenu un élu avec 6%. Billet à suivre d’ailleurs sur ce sujet.
      Et tout au fait d’accord pour bannir l’appellation « UMPS » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :