Skip to content

France 3 Alsace ne respecte pas les règles du débat démocratique !

25 mai 2009

La campagne officielle des élections européennes commence officiellement ce lundi 25 mai. À partir d’aujourd’hui, les media – notamment audiovisuels – doivent respecter certaines règles comme en particulier l’égalité du temps de parole entre les formations se présentant aux élections, en se basant sur deux critères : le fait d’avoir des représentants au Parlement National (Assemblée Nationale et Sénat) et d’avoir une certaine «activité dans la campagne» électorale.

Il est évident que le Front de Gauche respecte ces deux critères puisqu’il possède 18 députés (16 PCF et 2 PG) et 24 sénateurs (22 PCF et 2 PG). Quant à l’activité dans la campagne, il me semble qu’elle n’est pas à démontrer, à voir le nombre d’affiches collées et de tracts distribués, sans parler des innombrables meetings, réunions publiques et réunions de comités de soutien qui se tiennent partout en France depuis le 8 mars. À noter d’ailleurs que le Front de Gauche a été le premier à entrer dans la campagne, lors du meeting du Zénith le 8 mars.

Mais France 3 Alsace en a décidé autrement ! Jeudi prochain 28 mai, un débat est organisé sur cette antenne à 23h10 (eh oui ! la campagne électorale est reléguée à une heure où les travailleuses et travailleurs de la France qui se lève tôt ne peuvent pas se permettre de rester devant leur téléviseur…) et les invités sont Joseph Daul (UMP), Catherine Trautmann (PS), Jean-François Kahn (Modem), Sandrine Belier (Europe Écologie) et Bruno Gollnisch (FN). Oui, vous avez bien lu ! Hélène Franco, tête de liste du Front de Gauche dans la circonscription Est, n’est pas invitée à ce débat…

Vous trouverez ci-dessous la lettre envoyée par les responsables des formations regroupées dans le Front de Gauche pour protester contre cet état de fait. Je vous invite à protester également auprès de la chaîne car il s’agit d’un grave manquement à la démocratie ! N’oublions pas que France 3 fait (officiellement) partie du Service Public Audiovisuel français…

Front de Gauche pour changer d'Europe

Lettre adressée au président de France 3 Alsace relative à l’organisation des débats télévisés

Paris, le 24 mai 2009

Marie-George Buffet
Jean-Luc Mélenchon
Christian Picquet

Monsieur le Directeur
France 3 Alsace
5, place de Bordeaux
67000 STRASBOURG
Tel: 03 88 56 67 68
Fax: 03 88 36 22 29

Monsieur le Directeur,

C’est avec stupeur que nous apprenons votre décision arbitraire d’évincer la liste « Front de Gauche pour changer d’Europe » conduite par Hélène Franco dans la circonscription Est pour les élections européennes du débat entre différentes têtes de liste qui doit être diffusé sur votre antenne le 28 mai 2009.

Vous avez indiqué par téléphone à Hélène Franco avoir personnellement sélectionné les débatteurs en fonction des critères du CSA. Or, les deux critères principaux que sont la représentation parlementaire nationale et l’activité dans la campagne sont à l’évidence réunis par la liste du Front de gauche qui compte en son sein le PCF et le PG, représentés dans les deux assemblées par un groupe parlementaire.

Quant à l’intensité de notre campagne sur la circonscription Est, nous la démontrons chaque jour, ce dont d’ailleurs plusieurs antennes régionales de France 3 se sont fait l’écho. Par ailleurs, nous vous invitons à lire avec attention la presse quotidienne régionale des 18 départements de la circonscription, vous y trouverez presque chaque jour des comptes-rendus d’actions du Front de Gauche dans le cadre de cette campagne.

Nous remplissons donc parfaitement ces deux critères. Aussi, il serait incompréhensible et singulièrement anti-démocratique que vous campiez sur votre position.

Les antennes de France 3, est-il besoin de le rappeler, font partie du service public et doivent respecter à ce titre tout à la fois le pluralisme de l’information et les règles fixées par le CSA dans le choix des débatteurs.

De plus, l’éviction scandaleuse de la tête de liste du Front de Gauche dans la circonscription Est constitue une singularité sur l’ensemble du territoire métropolitain. Nous exigeons donc qu’Hélène Franco, comme les autres têtes de liste du Front de Gauche, soit invitée au débat du 28 mai.

À défaut, nous nous réservons de mener toutes actions militantes et/ou juridiques visant à remédier à ce traitement inéquitable.

Nous attendons de connaître les modalités que vous proposerez pour la participation d’Hélène Franco au débat contradictoire du 28 mai et vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos meilleures salutations.

Marie-George BUFFET
Secrétaire nationale du PCF, Députée de Seine-Saint-Denis

Jean-Luc MELENCHON
Président du Parti de Gauche, Sénateur de l’Essonne

Christian PICQUET
Porte-parole de la Gauche Unitaire

Copie à Monsieur Patrick de Carolis,
PDG de France-Télévisions

Publicités
One Comment leave one →
  1. 3 juin 2009 17 h 36 min

    C’est vraiment des odieux !! Et le NPA non plus je vois !! Et eux, contrairement au PCF ils n’ont pas 20 minutes de temps de parole (ce qui est peu, j’en conviens) mais 3 minutes comme LO et plus généralement les partis qui ne siègent pas à l’assemblée nationale !! Elle est pas belle la démocratie ?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :