Skip to content

Les Européennes, les media et l’abstention

20 mai 2009

Bonjour à tou-te-s,

Ceci est mon premier billet. Cela faisait quelque temps que je pensais à ouvrir un blog, pensant que je n’aurais sûrement jamais le temps de le tenir à jour ou que j’aurais du mal à trouver des idées suffisamment souvent. Mais là, avec la campagne des Européennes qui s’accélère dans le temps mais surtout pas dans l’opinion publique, je me lance !

Et je commencerai donc par vous parler de la responsabilité des media (et aussi de nos chers dirigeants UMP) dans la possible – probable ? – abstention qui se profile pour le scrutin du 7 juin.

« Pourquoi ça les intéresse pas, les gens ? »

Toutes les semaines depuis environ deux mois, et même deux à trois fois par semaine depuis début juin, sortent des sondages. Ifop, OpinionWay et consorts sondent un échantillon « représentatif » de plus ou moins 1 000 électeurs français et leur demandent pour qui ils vont voter – ou pas. Et les média nous donnent ces résultats, en insistant à chaque fois sur le taux supposé de futurs abstentionnistes : 50%, 47%, 53% ? Et ça continue avec le couplet sur « C’est bien dommage, pourtant l’Europe c’est important… Et pourquoi donc ça intéresse pas les gens ? »

Eh bien, toute modestie gardée, moi je crois que je sais pourquoi ça ne les intéresse pas, les « gens » !

« Mais le Parlement Européen, ça ne sert à rien voyons ! »

Tout d’abord, le scrutin européen leur paraît lointain parce qu’on ne sait pas vraiment ce qui se passe au Parlement Européen. Quand TF1, France 2 et France 3 nous raconteront-ils, ne serait-ce qu’une fois par semaine, les débats qui y ont lieu ? Quand nous montreront-ils la proportion de votes de l’Assemblée Nationale et du Sénat qui ne servent qu’à transcrire les directives européennes en droit français ? Peut-être qu’à partir de là, les « gens » comprendraient que le Parlement Européen fait partie des instances qui légifèrent, y compris en France, et influent sur leur vie quotidienne.

La « Présidentielle du pauvre »

Par ailleurs le scrutin européen, dans la façon dont il est organisé en France, intéresse peu les électeurs friands de « grande » politique. En effet, avant 2004, le scrutin avait lieu sur une seule circonscription, c’est-à-dire que des listes nationales se disputaient les suffrages des Français. Cela me fait du mal de l’avouer, mais Eric Zemmour a un jour eu une bonne formule (peut-être l’a-t-il piquée quelque part d’ailleurs, c’est trop bon pour être sorti de son petit cerveau) en disant qu’à l’époque c’était « la Présidentielle du pauvre ». En effet, le scrutin européen pouvait servir de défouloir contre un pouvoir en place ou en tout cas il permettait de photographier le rapport de forces politique de manière assez fiable. Mais en 2004, le RPR a décidé qu’il ne pouvait pas se permettre de rééditer l’exploit de 1999 où la liste conduite par celui-dont-on-doit-taire-le-nom (sous peine d’amende) était arrivée derrière le PS et la liste de Pasqua, et a donc charcuté la France en « grandes régions » sans aucune cohérence territoriale.

Au nom de quoi déjà ? Ah oui, de la nécessaire « proximité » des députés européens et de leurs électeurs et pour « faire baisser l’abstention » grâce à cette proximité. Belle efficacité ! Pour mémoire les taux d’abstention furent en 1994 de 47,29%, en 1999 de 53% ! Et en 2004 de 56,9%…

Respect du suffrage universel !

Et puis il y a quand même un truc qui pourrait légèrement chiffonner les électeurs, surtout lorsqu’on leur parle de voter à propos de l’Europe, c’est la fameuse (fumeuse ?) affaire du référendum de 2005. La dernière fois qu’on leur a demandé leur avis sur l’Europe, ils se sont déplacés en masse (moins de 31% d’abstention, un record total !) pour dire NON. Et le Président élu deux ans plus tard s’est empressé d’aller négocier un « autre traité » qui reprend quasiment les mêmes termes, et le faire ratifier par voie parlementaire (merci au passage aux parlementaires PS et Verts…). Vous appelez ça comment vous ? Il y en a qui utiliseraient des mots assez grossiers, je préfère dire que le peuple, le souverain de la France, a été bafoué !

Alors maintenant pour les faire voter sur l’Europe, je trouve ça normal qu’il faille le prendre par la main pour aller aux urnes, le souverain.

« Ah bon ? Les listes qui se présentent ont un programme ? »

Et c’est là que j’en arrive au rôle des media dans ce supposé désintérêt des électeurs pour les élections européennes. Normalement on vote pour des partis politiques, qui auparavant nous ont présenté un programme et sur lequel ils ont, toujours « normalement » plus ou moins débattu dans l’arène publique que figurent aujourd’hui les media.

Sauf que sur ce coup, de débat il n’y a point… Comme je le disais au début de ce billet, le seul angle sous lequel ils abordent ces élections c’est celui des sondages et de l’abstention… Ah j’oubliais ! Ils relaient aussi les différents appels au « vote utile » qui ont été faits ces derniers temps… Encore une débauche d’idées concrètes à soumettre au débat !

Et je pourrais aussi me demander à qui profite le crime, c’est-à-dire quels sont les partis que cette absence de débat profite, car tout le monde le sait, et ce billet est déjà bien trop long. Alors puisque les media ne jouent pas le rôle qu’ils devraient avoir en démocratie, il ne nous reste qu’une chose : chercher les programmes sur les sites des partis, lire des analyses sur les blogs politiques, etc. mais… il n’y aurait pas comme on dit une « fracture numérique » en France ? Les gens qui n’ont pas internet, ils le trouvent où le contenu politique ?

Allez, bonsoir à tou-te-s et surtout le 7 juin : VOTEZ !

Publicités
16 commentaires leave one →
  1. 21 mai 2009 10 h 45 min

    En complète communion d’idées, mais encore trop gentille avec Eric Zemmour.
    Un lapsus dans le paragraphe « Respect du suffrage universel »: lire faire ratifier par voie parlementaire.

    • sophievm permalink
      21 mai 2009 10 h 57 min

      Sur Zemmour j’ai enlevé un adjectif désobligeant à la relecture effectivement…
      Sur le respect du suffrage universel ce n’est pas un lapsus bien sûr… Je vais ajouter un point d’exclamation pour que ce soit plus clair.

  2. 25 mai 2009 21 h 40 min

    Et puis surtout, pour les médias ne pas parler du traité de Lisbonne. Il ne faut pas réveiller les mauvais souvenirs…

    Sinon, bienvenue à toi.

    • 25 mai 2009 23 h 30 min

      Oui tu as raison, c’est malheureusement ce que je pointe lorsque je dis qu’il va falloir prendre les électeurs par la main pour retourner aux urnes après que leur vote du 29 ali 2005 a été piétiné de cett façon par Sarkozy en premier lieu, et par les parlementaires de droite comme de gauche (PS et Verts) ensuite…

    • 16 septembre 2013 18 h 48 min

      Réveillez de mauvais souvenirs avec ce qui est indiqué en sus n’a aucun rapport avec les réponses, c’est pour cela que je me joins à vous, puisque vous n’êtes pas très clairs, cependant, prendre les électeurs par la main, c’est qu’ils ne sont pas adultes, ou bien que les candidats ne leur plaisent ou ils ne vont pas mieux, et se reprochent de ne pas avoir fait avancer des choses dans leur ville, c’est possible.
      Tous comme des chrétiens qui ne vont jamais à l’église et qui houspillent parce qu’elle a coûté quelques billets, enfin, dans tous les cas de figures, je suis heureuse de ma ville et ses environs, même si tout n’est pas simple.
      au plaisir de vous lire.

  3. 16 septembre 2013 18 h 55 min

    Pour réveiller de mauvais souvenirs, c’est que vous avez des reproches à vous faire, à force de répéter la même chose, il n’y a pas de grandes avancées, sinon, dans l’antre d’une Eglise, il est dit « pardonnons comme vous pardonnez à ceux qui vous ont offensé.

  4. 16 septembre 2013 18 h 59 min

    en écriture rose, violette, rouge, noire, turquoise, ça nous positionne vers un univers différent.

  5. 16 septembre 2013 19 h 03 min

    sophievm a une place plus haute ou plus basse que ladite soudry, une voix qui porte plus peut être afin d’accomplir des tâches qui lui sont fournies,sinon, mon prénom est muriel, prénom pourri, on est obligé de porter et d’accepter.
    j’aime sophie, enfin, comme prénom bien entendu, et en tout bien tout honneur aussi.

  6. 16 septembre 2013 19 h 10 min

    Comme je remarque beaucoup, j’aimerais savoir si le * correspondrait à un souvenir lointain avec une personne relatant l’épisode d’une sortie à un parc bien connu de tous. Merci, comme d’habitudes je n’attends pas de réponses. Vous allez tous vous concerter.
    Et si je me repère, vous devriez éventuellement préparer les prochaines élections, sauf, erreur de ma part, donc, dans l’immédiat, je vous souhaite bon courage, et dans l’absolu, peut être à bientôt, je n’entache pas la notoriété de certains(es),afin de ne pas compromettre la carrière de beaucoup. Mon discours s’arrête là, pour le moment.

  7. 16 septembre 2013 19 h 15 min

    Pour le traité de Lisbonne, possible que vous voyez avec votre homme.

  8. 16 septembre 2013 19 h 25 min

    Dans l’autre partie, il est dit qu’un coeur qui gronde toujours, j’ajouterais que c’est un coeur souffrant, à partir du moment où vous avez la paix en vous, alors, vous êtes en harmonie avec le monde, je mets MR Nelson Mandela au sommet de l’affiche et la fiche, parce que jusque maintenant, personne n’a égalé cet homme en passant 27 ans de sa vie derrière les barreaux, et pourtant,rare quand nous entendons sa voix, même encore maintenant, et son peuple est toujours en fusion, pourquoi s’est il battu ? me direz-vous, un schizo.,un mito ?; c’est quel genre de personne ? je ne le juge pas, de quelle catégorie relève t il ? je le plains de tout coeur quand je vois que rien a changé, hormis des médailles.

  9. 16 septembre 2013 19 h 29 min

    En attendant, je vous laisse, il y aurait tant de sujets à déployer, à soulever, à débattre qu’une soirée ne suffirait pas.

  10. 16 septembre 2013 19 h 41 min

    C’est sûr que c’est Etiam Rides, pas Etam, à moins que ce ne soitMaite Sédir en verlant.

  11. 16 septembre 2013 19 h 45 min

    Beaucoup partent faire des études médicales et reviennent avec autre chose en poche, donc, le cas contraire peut exister, il suffit de pouvoir payer les train, depuis, d’autres moyens se sont ouverts, heureusement.
    Des sujets qui fâchent, ou des gens qui n’ont pas su employer les bons mots quand il fallait, je vous laisse en attendant.
    Bonne soirée.

  12. 16 septembre 2013 19 h 47 min

    Et aujourd’hui, te colles tous les défauts, on s’en remettra, fort heureusement, remuer la m….., ça ne fait rien avancer que pourrir et laisser à l’état de léthargie, je vous souhaite tout le bonheur du monde malgré ce qui se passe, et dans la positivité, restons sereins.

  13. 16 septembre 2013 19 h 48 min

    Tout n’est pas rose, mais tout n’est pas noir, j’embrasse ceux qui m’ont connu.
    Bye.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :