Skip to content

Fermeture de MegaUpload : un missile nucléaire dans le cyberespace

25 janvier 2012

Par : Sophie Duvauchelle (co-responsable de la commission Numérique du PG), Jérôme Relinger (membre de la direction nationale du PCF), co-animateurs du Front de Gauche du Numérique et Jean-Jacques Barey, coordinateur du Front de Gauche de la Culture

Image remplaçant le contenu du site MegaUploadÀ toutes celles et tous ceux qui croyaient encore à une gestion démocratique mondiale d’Internet, le message est clair : sans décision de justice ni procès, les États-Unis font ce qu’ils veulent sur Internet et ce qu’ils veulent d’Internet. La fermeture de MegaUpload, c’est un missile nucléaire dans le cyberespace : « Nous avons les moyens d’anéantir à distance ce qu’il nous plaira de faire disparaître. »

Cette affaire démontre l’urgence et le besoin d’une gestion démocratique et multilatérale d’Internet. Quelques entreprises et organisations de droit privé états-uniennes ne peuvent continuer à prétendre définir l’avenir et le quotidien de ce qui est devenu une ressource mondiale majeure, et un bien commun de l’humanité tout entière.

La fermeture brutale de ces sites d’hébergement de fichiers n’a rien à voir avec la défense des auteur-e-s. Elle préfigure en revanche le monde liberticide que nous préparent ACTA, PIPA, SOPA et autres Hadopi nouvelle génération. Proposant explicitement le recours à des polices privées, ces attaques visent à enchaîner la disponibilité des œuvres artistiques elles-mêmes à la rentabilité. Ces lois ne favoriseraient ni les artistes, auteurs et interprètes, ni la neutralité du net, ni la liberté d’expression et de création.

La guerre contre les plate-formes centralisées sauvages au profit des plate-formes centralisées monopolistiques ne concerne en rien l’intérêt général. Le Front de Gauche dénonce ce système mercantile qui permet de revendre à l’infini ce qui ne coûte plus rien, qu’il profite aux majors de l’industrie du divertissement en général ou à une activité illégale et lucrative comme celle de MegaUpload en particulier, d’autant que dans les deux cas auteurs et interprètes sont privés en définitive de tout droit moral ou patrimonial.

Dans la guerre planétaire en cours contre les petits truands de l’échange, entre contenants et contenus, les victimes collatérales restent les artistes et le public.

La devise du Front de Gauche – « L’humain d’abord » – doit également trouver sens dans le monde du numérique, afin que s’instaure une société du partage entre tous des savoirs, des pratiques et des œuvres. Ceci n’est possible qu’avec des mécanismes de financement novateurs et justes pour les créateurs, permettant l’émergence d’une diversité culturelle aujourd’hui nivelée, et l’élaboration de nouveaux modèles favorisant à la fois la création et le partage.

Le Front de Gauche et les formations qui le composent ont toujours combattu les logiques répressives à l’œuvre. Il se prononce pour l’abolition définitive de la loi HADOPI et de ses avatars, pour la mise en place de plate-formes publiques de téléchargement ouvertes à tous, dans le respect des droits moraux et à rémunération des travailleurs artistiques, et financées notamment par un prélèvement sur les hyper-profits des fournisseurs d’accès et des multinationales qui détiennent aujourd’hui l’hégémonie sur les réseaux.

6 Commentaires leave one →
  1. Iblis permalink
    25 janvier 2012 22 h 10 min

    Si l’on peut critiquer la méthode (absence de procès notamment), je pense qu’il faut être d’avantage clairvoyant.
    Non, les Etats-Unis ne peuvent pas "anéantir à distance ce qu’il nous plaira de faire disparaître." Les serveurs de Mega (upload, mais aussi video…) étaient basés aux Etats-Unis et c’est ce qui a permis leur arrêt aussi rapide. L’affaire aurait été un peu plus compliqué si les serveurs étaient à l’étranger.

    Par ailleurs, je fais partie des gens qui ont plutôt tendance à se réjouir de la fermeture des sites Mega. Je pense que les internautes ne vont pas se rediriger vers "des plate-formes centralisées monopolistiques" mais plutôt vers les systèmes de partages décentralisés. Ces systèmes sont plus résistants, correspondent mieux à l’architecture d’internet et ont surtout une philosophie bien meilleure.

    Megaupload faisait dans l’esclavage moderne et je crois que le front de gauche ne soit pas nier ces questions.
    Pour plus d’information de vous redirige vers un vieux article qui explique bien les choses :
    http://reflets.info/megaupload-le-cancer-du-pirate/

    • 26 janvier 2012 8 h 47 min

      En effet le serveur était hébergé aux États-Unis et cela a facilité la tâche du FBI. En revanche cela ferme le site pour le monde entier et c’est le message que nous avons voulu faire passer par l’image du missile.
      Concernant le fait que ce service était une véritable arnaque nous en sommes bien d’accord, et c’est pourquoi nous parlons de "petits truands". Et l’évocation des plate-formes centralisées monopolistiques n’est pas pour dire que les internautes vont se reporter vers elle, mais tout simplement parce que ce sont les solutions que l’oligarchie du copyright (terme prévu à l’origine dans l’article mais supprimé suite à la demande du secteur culture… le dialogue implique des compromis ;-) ) veut promouvoir.
      Le p2p c’est l’avenir, oui ! D’ailleurs le Front de Gauche a entamé une mise à disposition de nos vidéos avec ces protocoles (voir le site http://www.freetorrent.fr/). Et d’ailleurs, un article que je n’ai pas encore eu le temps de lire mais qui a l’air intéressant : http://blogs.rue89.com/greensiders/2012/01/16/bauwens-le-peer-peer-est-le-socialisme-du-xxie-siecle-226170

      Merci d’être venu commenter Iblis et bonne journée !
      @+, Sophie

  2. 28 janvier 2012 12 h 48 min

    rooo… Sophie ! t’as toujorus pas mis de bouton de partage sous tes billets, bordel !!! comment veux tu que… je partage ! (mais bon, comme il était sur place au peuple, je crois, je te pardonne… pour cette fois !

    • 28 janvier 2012 12 h 54 min

      C’est quoi le plugin pour partages sur WP ? #nulleenCMSjesuis #préfèreprogrammermoimêmemaispastoujoursletemps

      Au fait tu t’es fait suspendre ton compte twitter ?!?

Trackbacks

  1. cahier d’exigences citoyennes : vous avez des idées à transmettre à notre candidat ? Exprimez-vous ici ! « les échos de la gauchosphère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: